Les plasticiens
Nos artistes plasticiens travaillent essentiellement à partir de matériaux de récupération, les œuvres sont le témoignage d’une génération. Vous découvrirez la noblesse des matériaux utilisés à travers le temps et l’usage. Des artistes talentueux qui nous parlent de notre société avec beaucoup de délicatesse.
Découvrez leur démarche artistique e...
Nos artistes plasticiens travaillent essentiellement à partir de matériaux de récupération, les œuvres sont le témoignage d’une génération. Vous découvrirez la noblesse des matériaux utilisés à travers le temps et l’usage. Des artistes talentueux qui nous parlent de notre société avec beaucoup de délicatesse.
Découvrez leur démarche artistique en lisant les biographies, nous vous révèlerons notre rencontre avec l’artiste et notre coup de cœur.
Détails

Les plasticiens 

  • BOROSKI
    Boroski , artiste français autodidacte, ne se doutait pas que sa carrière le mènerait à embrasser la vocation d’artiste. Très investi dans sa carrière hospitalière au Samu de Nice, il trouve tout de même le temps de se consacrer à sa passion, la création artistique sous toutes ses formes. Boroski suit une formation de doreur dans un atelier professionnel en parallèle de sa vie professionnelle déjà bien remplie et complète ainsi son sens intuitif de la composition et de l’assemblage par une compétence technique qui lui ouvrira de nouveaux horizons. Interpellé par le courant Arte Povera dans lequel il identifie toute une partie de son travail, il crée depuis près de 30 ans des tableaux et sculptures où sa technique vient sublimer la simplicité des matériaux utilisés, essentiellement issus de récupération. L'artiste invite ainsi à dépasser l'apparence pour fixer l'essentiel, l’objet est détourné, ramené à sa seule existence. Les œuvres de Boroski séduisent, dans un premier temps, par leurs compositions et l’esthétisme inhérent à son travail, avant d’entrevoir le travail de recherche et de réflexion. Depuis plus de 30 ans l’artiste reste encore inconnu des galeries et du grand public, ses œuvres intégrant directement les collections privées par le biais d’exposition personnelles privées organisées par ses collectionneurs.

    Les mots de la galerie

    Il est des rencontres humaines marquantes et celle de Boroski en fait partie. En déplacement chez des amis collectionneurs à Bordeaux, Boroski accompagné de son épouse a poussé la porte de la galerie attiré par une sensibilité artistique qui le touchait. L’humilité, la simplicité et les valeurs humaines ont fini par révéler l’artiste qu’il n’avait pas présenté. Boroski n’était pas à la recherche de galeries toutefois cette rencontre a été décisive et nous avons envisagé une collaboration. Je suis ravie de porter aujourd’hui son travail à la connaissance du public.
  • PIVETEAUD Dominique

    Dominique PIVETEAUD, sculpteur né à Paris en 1959, a travaillé de nombreuses années à Berlin. Très rapidement il privilégie le partage d'ateliers lors de résidences, au sein de collectifs et s'enrichit du contact des autres artistes. Auteur de nombreuses publications à l’École des loisirs, ses écrits font aujourd'hui référence quant à la question de l'enseignement de la littérature. Cette réflexion autour du rapport à l’œuvre littéraire et plus largement à la culture fait écho au questionnement qui traverse son travail plastique, notamment lorsqu'il fait siens les propos de Bernard Charlot et définit la condition humaine comme "l'entrée dans un monde où l'humain existe sous la forme d'autres hommes et de tout ce que l'humain a construit précédemment". Par cette manière de penser l'humain, il s'inscrit pleinement dans l'espace social et c'est tout naturellement dans l'environnement urbain que Dominique Piveteaud puise "sa matière". l'artiste prélève les fers piqués par la rouille, les plaques de zinc usagées, les fils de fer tordus et autres matériaux imprégnés de temps et d'histoire qu'il assemble par ajustements successifs. La considération de l'artiste pour cette mémoire l'amène à revisiter ces fragments voués au rebut afin de leur redonner vie dans son travail.

    Les mots de la galerie

    J'ai decouvert les oeuvres de Dominique Piveteaud lors d'une exposition par un confrère. Lorsque ce dernier a arrêté son activité il m'a proposé de poursuivre ce travail de représentation. J'ai alors fait connaissance de Dominique, un artiste réservé, posé qui parle de son travail avec beaucoup d'humilité, la relation entre l'oeuvre et l'artiste est indéniable. Nous travaillons ensemble depuis plusieurs années et je découvre toujours avec autant de plaisir ce travail de mémoire, de matière et de composition.