LÉON Bruno
Bruno Léon a commencé à créer pour lui et sa maison est devenue son premier lieu d’exposition mais c’est en 2017 qu’il trouve enfin le temps de s’y consacrer pleinement, il s’éloigne alors de l’objet pour tendre inconsciemment vers l’Art mais sans aucune prétention. Il débute timidement et commence à partager son travail au cours d’expositions l...
Bruno Léon a commencé à créer pour lui et sa maison est devenue son premier lieu d’exposition mais c’est en 2017 qu’il trouve enfin le temps de s’y consacrer pleinement, il s’éloigne alors de l’objet pour tendre inconsciemment vers l’Art mais sans aucune prétention. Il débute timidement et commence à partager son travail au cours d’expositions locales. Bruno Léon a commencé dans son garage Encouragé par ses proches, il se retrouve en 2020 et 2022 à exposer au Grand Palais à Paris, un rêve qu’il n’aurait pu s’autoriser et dont il a encore quelques difficultés à réaliser. Bruno Léon a suscité beaucoup d’intérêt lors de ces expositions à Paris, il est allé à la rencontre de son public encore empli de doutes. En 2022 il intègre les galeries d’art avec pour seul souhait de continuer à créer, de faire rêver les gens en leur faisant découvrir ses nouvelles œuvres et surtout de continuer à partager sa passion.
C’est en laissant libre cours à son imagination qu’il dessine toutes ces formes élancées et épurées avant de passer à la réalisation. Il tord, étire, façonne, et redresse les précieux métaux jusqu’à obtenir le résultat escompté, il aime l’équilibre, les lignes pures en mouvement. Passionné par toutes les formes que lui propose la nature, il aime les défis techniques, l’harmonie et la beauté du métal qu’il maitrise et va même jusqu’à créer ses propres outils, un secret bien gardé ! Une vision inhabituelle permet de semer le doute, de s’évader afin de libérer notre esprit pour provoquer le questionnement.

Les mots de la galerie

Le travail de Bruno Léon m’a été proposé par un agent d’artiste. J’ai pris le temps de découvrir ses œuvres et plus je m’y intéressais plus j’étais captivée par les formes, la simplicité apparente et le mouvement induit. Un juste équilibre dans l’abstraction qui permet de s’évader et d’accéder au « vide », l’espace à portée de main perdant tout repère spatial et toute réalité occultante.
Détails

LÉON Bruno  Il y a 3 oeuvres.

Résultats 1 - 3 sur 3.
Résultats 1 - 3 sur 3.